mardi 19 septembre 2017

Fred Moore, le lieutenant Baraka

C'était sacré ! A 19 h tous les deux, ils prenaient l'apéritif. Mais depuis la disparition de Jacqueline, il y a quelques mois, le monde de Fred Moore avait été totalement bouleversé. Après plus de soixante dix ans de vie commune. Après avoir contribué à libérer avec sa section l'Ecole militaire à Paris, le 25 août 1944, il avait rencontré, avenue de Suffren, celle qui deviendra sa femme l'année suivante.
Fred Moore était cet infatigable témoin au souvenir affûté, toujours disponible pour raconter la France libre, les combats et ses spahis. Lorsque je lui téléphonais, souvent le samedi en fin de journée, je savais qu'un récit de campagne s'insérerait dans la conversation. Il adorait partager ce passé. Il aimait faire visiter le musée de l'ordre de la Libération, répondre aux invitations qu'il recevait pour parler de son engagement, être présent aux Camerone de la Légion étrangère, au Fort de Nogent (94). Il fallait, il y a quelques étés encore, voir partir le lieutenant baraka en vacances au Danemark au volant de sa Jaguar verte. Il avait été surnommé ainsi par ses hommes en 1943 après être sorti indemne de trois automitrailleuses successivement touchées par les Allemands.
Lorsqu'il dirigea l'ordre de la Libération, le gaulliste, député de la Somme en 1958, s'était bien entendu avec François Hollande et avait rencontré plusieurs fois Emmanuel Macron, qui devrait présider l'hommage qui lui sera rendu vendredi après-midi aux Invalides, à Paris (16h30).
Le colonel Moore (h) se battit en Egypte, en Libye, en Tunisie, en France en août 44, prit part aux campagnes des Vosges et d'Alsace puis à la réduction, en avril 45, des poches de l'Atlantique (La Rochelle) avant de rejoindre l'Allemagne où se déroulent les derniers combats. Lorsqu'il racontait la guerre et parlait de ses camarades tués, il lui arrivait de s'arrêter quelques instants parce les larmes du souvenir le tenaillaient.
Fred Moore m'avait aussi raconté cette anecdote qui résume parfaitement l'homme et la malice qui l'accompagnait : " En revenant un jour à Rabat, je croise cinq jeunes femmes, auxiliaires de l'armée de l'air qui font du stop. En dépit du règlement, j'en prend trois dans mon véhicule. Ce qui me vaudra huit jours d'arrêt de rigueur au motif suivant : A surchargé sa jeep de filles de l'air. A, en outre, manqué de galanterie en en laissant deux sur le trottoir"...

lundi 18 septembre 2017

Disparition de Fred Moore, Compagnon de la Libération

Fred Moore, qui fut le dernier chancelier de l'ordre de la Libération, est décédé samedi à l'âge de 97 ans. A 20 ans, il quitte la France, le 19 juin 1940, en compagnie de son frère sur un langoustier et s'engage dans l'armée de Gaulle, le 1er juillet, à Londres. Aspirant, un an plus tard,F. Moore sert dans les troupes du Levant et est affecté chez les Spahis Marocains. Il combat en Egypte, en Libye, en Tunisie. Il débarque en France en août 44, participe à la libération de Paris, aux campagnes des Vosges et d'Alsace puis à la réduction en avril de l'année suivante des poches de l'Atlantique (La Rochelle) avant de rejoindre l'Allemagne où se déroulent les derniers combats. Démobilisé, Fred Moore crée une affaire d'optique à Amiens. Député de la Somme en 1958, ce fervent gaulliste est nommé en 2012, délégué national du conseil des communes "Compagnon de la Libération" (fonction qui avait remplacé celle de chancelier). Renouvelé en octobre 2015, le colonel Moore (h) avait démissionné en janvier dernier (à suivre).

dimanche 17 septembre 2017

Un mémorial pour les rugbymen morts lors de la Première Guerre mondiale

Celui-ci a été inauguré hier à Craonnelle (Aisne), commune qui abrite déjà une nécropole nationale. Il est composé d'une sculpture de Jean-Pierre Rives, ancien capitaine de l'équipe de France de rugby "Les rubans de la mémoire" et d'une plaque portant les noms de joueurs de haut niveau, deux Ecossais, six Anglais, quatre Français et ceux de l'équipe de France militaire, morts au combat sur le Chemin des Dames. 121 rugbymen dont 23 portaient portaient le maillot de l'équipe de France ont été tués lors du premier conflit mondial. 89 internationaux britanniques sont également morts au combat. Le premier d’entre eux étant Ronald Simson, joueur de l’équipe écossaise tombé le 15 septembre 1914 près de Cerny-en-Laonnois.

vendredi 15 septembre 2017

Un militaire de Sentinelle agressé ce matin à Paris

Un militaire du 19ème régiment du génie (Besançon) qui patrouillait ce matin vers 6h30 au métro Châtelet-Les Halles à Paris, a été agressé par un homme armé d’un couteau. Celui-ci, qui se tenait derrière le soldat, aurait tenu des propos faisant référence à Daech. Il a été maîtrisé sans que personne ne soit blessé. Agé de 39 ans, il est originaire de Casablanca (Maroc). Le parquet antiterroriste a été saisi. C'est la septième attaque menée contre des militaires de Sentinelle.
Une opération dont l'organisation va être modifiée. Afin, a précisé ce matin, la ministre des armées Florence Parly, de "rendre ce dispositif encore plus imprévisible, encore plus flexible et indécelable pour les agresseurs potentiels". Sentinelle sera articulée sur trois niveaux : 
-  un socle (dispositif opérationnel permanent) dont l’objectif est d’assurer les missions permanentes de sécurisation dans les lieux les plus sensibles et vulnérables (7 000 militaires).
- un échelon de manœuvre (capacité de renforcement planifié) permettra "de porter un effort là où le besoin se fait le plus sentir." Il vise principalement à contribuer à la sécurisation d’événements ponctuels ou saisonniers, majoritairement planifiés à l’avance.
- Une réserve stratégique de 3 000 hommes pourra être engagée sur décision du président de la République pour faire face à une situation d’ampleur exceptionnelle. "Cette meilleure anticipation pourra en outre favoriser l’engagement des réservistes de la garde nationale", précise-t-on au ministère de la défense.

jeudi 14 septembre 2017

Salaire moyen des militaires en baisse de 1,3% l'an dernier

En 2016, la rémunération moyenne d'un militaire était de 2 523 €. Elle était, l'année précédente, de 2 551€ soit une baisse de 1,1% en euros courants. En 2016, l'inflation ayant atteint 0,2 %, le salaire net moyen a diminué de 1,3% précise l'Observatoire économique de la défense dans son bulletin de septembre 2017. Autre enseignement, les primes et indemnités ont baissé entre les années 2015 et 2016.
-2,3% pour les officiers, 
-6,1% pour les militaires du rang.
Enfin, l'année dernière le salaire des militaires les moins bien payés était inférieur ou égal à 1488€.

mercredi 13 septembre 2017

Légion d'honneur et médaille militaire pour Julien Barbé

Le caporal-chef Julien Barbé tué le 5 avril dernier à Hombiri (est du Mali) vient d'être fait chevalier de la Légion d'honneur. Ce militaire  de 27 ans, appartenant au 6ème régiment de génie d'Angers (Maine-et-Loire) avait pris place dans un véhicule blindé léger qui a subi une attaque par engin explosif, blessant deux autres soldats. Les éléments de la force Barkhane participaient avec leurs homologues burkinabés et maliens à une opération dans la zone frontalière (Burkina-Faso et Niger). 
Le journal officiel publie, ce matin, ce décret d'attribution ainsi que celui portant concession de la Médaille militaire. Julien Barbé avait 6 ans de services. Il était père de deux enfants. Quelques jours après sa disparition, son épouse racontait à nos confrères de l'Orne-Hebdo que son mari était " allé en Guyane, au Mali, en Côte d'Ivoire. Sa première mission au Mali avait été mouvementée mais il était rentré. Donc, pour la suivante, il était plus serein. Mais cette fois, il n'avait pas envie de partir. Deux ou trois jours avant son départ, il m'a dit qu'il ne sentait pas cette mission. Mais c'était un véritable engagé, il était volontaire et c'était son métier..."

dimanche 10 septembre 2017

Une compagnie de la Légion étrangère à Saint-Martin

A la suite des pillages enregistrés à Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma, le Premier ministre a annoncé, hier, que trois escadrons de gendarmerie mobile seront déployés sur l'île dès demain. "Ces forces représenteront 240 gendarmes supplémentaires auxquelles vont s'ajouter des moyens militaires avec la mobilisation de trois compagnies" a expliqué Edouard Philippe. Parmi lesquelles une compagnie de légionnaires du 3ème Régiment étranger d'infanterie (REI) venue de Guyane (Kourou). Qui sera opérationnelle ce lundi.

samedi 9 septembre 2017

Le major Cipolla cité à l'ordre de la Nation

Agé de 44 ans, Philippe Cipolla a été tué samedi dernier à Angers alors que ce policier motocycliste allait sécuriser une manifestation. Il vient d'être cité à l'ordre de la Nation.
Philippe Cipolla était l'un des douze motards de la Formation motocycliste urbaine (FMU) de la ville préfecture du Maine-et-Loire. Il devait, cette semaine, rejoindre la brigade anticriminalité.